« Le coeur de l’Angleterre » Jonathan Coe

with Pas de commentaire

Contrairement à l’accueil favorable des critiques et du public , tel qu’annoncé dans la presse, à Clamart, pas vraiment d’enthousiasme autour de ce livre avec cependant quelques nuances d’appréciation. Jonathan Coe nous avait habitué à mieux. Panne d’idées, manque d’inspiration ? l’auteur a repris les personnages de Bienvenue au Club avec la famille Trotter, et a choisi le thème de l’avant Brexit pour démontrer que si les élites politiques anglaises avaient été plus attentives, le résultat n’aurait pas été une surprise et Cameron aurait évité cette surprenante initiative. L’idée n’était pas mauvaise, une analyse de la société anglaise relève plus de l’essai que du roman mais ici il mêle la fiction avec des personnages réels parfois caricaturaux (l’éminence grise de Cameron est peu convaincante).

Dans la 1ère partie on se noie dans tous les personnages peu sympathiques à quelques exceptions (le couple d ‘Europe de l’Est par exemple) , Daniele en a fait une liste exhaustive, entre personnages principaux et personnages secondaires et il y a tous les profils possibles jeunes et vieux, réacs, désabusés, révolutionnaires, ultra libéraux, chômeurs et non chômeurs…  . Il faut attendre une bonne moitié du roman pour comprendre l’objectif de Coe et entrer dans le vif du sujet.  

Côté note positive, signalons l’humour britannique jamais absent avec quelques scènes cocasses (dans le placard) 

Répondre