« Bleu de Delft » Simone Van der Vlugt

with Aucun commentaire
Bleu de Delft - 1

« Bleu de Delft » quant à lui a fait l’unanimité sur l’ambiguïté du titre trompeur qui laissait penser que nous saurions tout sur les techniques de la peinture. Beaucoup de passages superficiels, dommage, l’attente était trop forte. Le roman qui se lit fort agréablement ne laissera pas beaucoup de traces. Soulignons cependant qu’il est toujours plaisant de lire un portrait d’une féministe avant l’heure, d’une femme libre à une époque où en France notamment une telle histoire n’aurait pu exister.

Répondre