« La petite fille » Bernard Schlink

with Aucun commentaire

Sur le théme assez peu fréquent de la réunification de l’Allemagne, ce roman met en scéne  dans une 1ère partie le couple Kaspar originaire de Berlin Ouest et Birgit originaire de la partie Est, ; l’on assiste à la lente descente aux enfers de Birgit qui finit par mourir. Dans une 2ème partie, on apprend que Birgit cachait un secret celui de l’existence d’une fille laissée à l’Est. Kaspar se lance alors à la recherche de la fille de Birgit, et l’ayant retrouvée, se met en devoir de détourner « sa petite fille » d’adoption de l’emprise de son père.  [u1]  Si le théme a fait l’unanimité, et a été bien perçu, par le parallèle entre la vision de ce couple  improbable illustrant les difficultés de la réunification des deux parties de l’Allemagne,  il n’en est pas de même du déroulement de l’histoire diversement appréciée et nos échanges se sont vite orientés autour du personnage de Kaspar difficilement cernable et dont les motivations de ses comportements tout au long de sa vie nous ont laissé sur notre faim.

Répondre